L'Histoire des Arts au Collège Abbal

Les élèves du Collège André Abbal trouveront sur ce blog les reproductions des oeuvres étudiées en classe dans le cadre de l'Histoire des Arts. Ils retrouveront également ici les thématiques grâce auxquelles les oeuvres ont été étudiées ainsi que quelques éléments d'analyse d'oeuvre.

Publié le par profAbbal
Publié dans : #HiDA 3ème

Thématique:Arts, États et pouvoir

période: XX°

Problématique: l'oeuvre d'art et la mémoire: inscription dans l'histoire collective. Comment un poème participe au devoir de mémoire?

 

Contexte: Aragon, né en 1897, est l'auteur d'une oeuvre vaste. Poète surréaliste à ses débuts, il adhère au parti communiste en 1927. Il fut, sous le nom de François la Colère, un des grands poètes de la Résistance.

 

Strophes pour se souvenir a été publié en 1956.

 

 

Strophes pour se souvenir



Vous n'avez réclamé la gloire ni les larmes
Ni l'orgue ni la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servi simplement de vos armes
La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L'affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE
Et les mornes matins en étaient différents

Tout avait la couleur uniforme du givre
À la fin février pour vos derniers moments
Et c'est alors que l'un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivan

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le coeur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant


Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient leur coeur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant.

Louis Aragon, Le Roman Inachevé

 

C'est un poème de 7 strophes de 5 vers (des quintils), écrit en alexandrins, avec des rimes, sans ponctuation; cette structure est très régulière.

 

Un discours - épitaphe.

Le poème ressemble à un discours adressé à des absents, ou à une épitaphe pour ceux qui ne sont plus, désignés par le pronom personnel "vous" répété 6 fois (vers 1 à 11) 

Les qualités de ses absents,  mises en avant dans la 1ère strophe, sont la dicrétion et la modestie. On le voit à la répétition de la conjonction de coordination "ni": Ces destinataires n'ont agi ni pour la gloire, ni pour l'honneur, même religieux (métaphore de l'orgue -vers 2 - représentant la pompe religieuse)

La 2ème strophe évoque l'Affiche rouge, de manière subjective. Par exemple, dans le vers:

              "Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants"

on trouve une insistance ("noirs"/ "nuit"), et une gradation (("noirs" / "hirsutes"/"menaçants").

Par ailleurs, le poème associe la couleur rouge à sa connotation péjorative, le sang.

Le poète dénonce par ces procédés la manipulation que les auteurs de l'affiche (régime nazi) a voulu exercer sur les passants.

 

Un discours dans le poème
Les vers 19 à 30 sont en italiques: il s'agit d'une citationd'un autre texte, la lettre que Michel Manouchian a envoyé à sa femme Mélinée (voir l'article sur cette lettre)

Mais ces vers ne sont pas qu'une simple citation. On retrouve les grands thèmes évoqués par Manouchian  - les voeux de bonheur, l'absence de haine, la projection vers l'avenir- magnifiés par la poésie d'Aragon (répétition de mots, parfois en anaphore, rythme pour marquer fortement l'émotion)

 

Un discours engagé

La 3ème strophe évoque les 2 réactions des habitants des villes, face à cette affiche:

- le "jour" , l'indifférence semble régner, renforcée par l'emploi de 2 expressions vagues: "les passants" (GN , avec un déterminant globalisant, non caractérisant), et "Nul" (pronom indéfini)

-la "nuit", agissent "des doigts errants": cette métonymie traduit un combat collectif, clandestin, qui va renverser totalement la signification de cette affiche, en y ajoutant la mention "morts pour la France" (inscription qu'on retrouve sur de nombreuses plaques/ monuments commémoratifs)

 

Le "Vous", plutôt anonyme des premières strophes devient, dans la dernière strophe, 'ils", caractérisé par:

- des propositions subordonnées relatives

- un nom en apposition ("étrangers") et une opposition ("frères")

- un adjectif et son complément ("amoureux de vivre à en mourir")

Ces expansions permettent l'identification: on passe de l'anonymat à la caractérisation pour rendre leur place aux résistants étrangers, ceux de la FTP-M.O.I. (main d'oeuvre immigrée), qu'on avait tendance à oublier dans les grandes figures de la Résistance.

 

Conclusion:

La visée de ce poème est énoncée dans le titre, Strophes pour se souvenir:

- se souvenir du groupe Manouchian, fusillé en 1944 ("onze ans déjà")

- se souvenir de tous les étrangers qui ont participé à la Résistance.

Et la forme même de l'oeuvre (poème en strophes et vers réguliers) peut être un moyen de mémoriser le texte, pour mieux se souvenir de l'Histoire.

 

 

Établir d'autres liens:

- L'Affiche Rouge

-Lettre de Manouchian à sa femme Mélinée.

-Ce poème a été mis en musiqueet chanté par Léo Ferré, sous le titre L'Affiche rouge

http://www.youtube.com/watch?v=uhOe-5HU15U

On peut écouter d'autres versions(Lavilliers, L .Escuderos,M.Morelli, C.Sauvage...) que vous pouvez comparer.

-recherchez d'autres poèmes commémoratifs.

-recherchez des poèmes de résistance, d'Aragon, ou d'autres auteurs.

- et renseignez-vous sur la notion de "devoir de mémoire"...

 

Commenter cet article

princy 974 27/05/2014

merci! sa ma beaucoup servie

moass 01/06/2014

ce nest pas comple il manque le contexte historique

maxime 04/06/2014

merci beaucoup

maxime 04/06/2014

merci beaucoup

Anonymous 09/06/2014

Merci à vous !

Articles récents

Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog