Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Histoire des Arts au Collège Abbal

Les élèves du Collège André Abbal trouveront sur ce blog les reproductions des oeuvres étudiées en classe dans le cadre de l'Histoire des Arts. Ils retrouveront également ici les thématiques grâce auxquelles les oeuvres ont été étudiées ainsi que quelques éléments d'analyse d'oeuvre.

Publié le par profAbbal
Publié dans : #HiDA 5ème

Leonard de Vinci, La Cène, 1495-1498

Leonard de vinci, la cène, 1495-1498comp

 

La Cène est l’œuvre de Leonard De Vinci, artiste italien également auteur d’un célèbre tableau présenté au musée du Louvre, La Joconde . Cette oeuvre est réalisée entre 1495 et 1498, c’est à dire pendant la Renaissance. C’est une œuvre de très grand format ainsi que l’indiquent ses dimensions : 460x880 cm.

La Cène est une fresque (c’est à dire une peinture murale) peinte à l’huile sur le mur du réfectoire du couvent Dominicain de Santa Maria delle Grazie de Milan et ceci selon une tradition qui remonte au Moyen Age ; les moines pouvaient ainsi manger en contemplant l’image de ce repas suprême et être ainsi comme invités à la table du Christ.

 Cette œuvre appartient au genre de la peinture religieuse  puisqu’elle représente le Christ entouré de ses douze apôtres partageant un dernier repas à la veille de la crucifixion et de la mort du Christ. Elle est l’illustration de cette parole prononcée par le Christ : « Je vous le dis en vérité l’un de vous me trahira » et de l’agitation que créent ces propos au sein de la communauté des apôtres.


Autour de la table on peut voir le Christ (Jésus) qui se trouve au centre de l’œuvre et autour de lui ses 12 apôtres qui sont représentés par groupes de trois.

 

barthememy_jacques-le-mineur_andre.jpg    

pierre judas jean

 

thomas jacques le majeur philippe     

mathieu thadée simon

 

Ils sont tous éclairés par une douce lumière sauf l’un d’entre eux qui demeure dans l’ombre. Il s’agit de Judas qui a trahi le Christ en le « vendant » aux prêtres du temple de Jérusalem ; Léonard de Vinci représente d’ailleurs une bourse dans sa main droite.

judas.jpg

Le peintre excelle dans la représentation des sentiments qui animent chacun des personnages de cette scène : surprise, interrogation, consternation, dépit, stupeur, acceptation émanent de cette œuvre grâce à la qualité de la représentation des corps et de leurs expressions et c’est par les mains surtout que ces personnages s’expriment de manière saisissante et très lisible pour les spectateurs de cette œuvre.

Enfin, sur la table sont représentés des morceaux de pain et des calices de vin , deux aliments que l’on retrouve dans les célébrations chrétiennes au moment de la communion qui est elle-même un repas qui évoque de manière symbolique le dernier repas du Christ. La table de ce dernier repas est symbolisée dans les églises par un élément du mobilier liturgique : l'autel.

 

 Ce dernier repas du Christ est central dans notre culture, qu’on en connaisse l’histoire ou pas, que l’on soit chrétien ou pas ce moment construit une partie de notre culture. D’ailleurs, vous êtes-vous demandé pourquoi certains déconseillent d’être 13 autour d’une table ?

Pour finir, cette oeuvre de Leonard de Vinci fait aussi partie de notre culture commune, elle a été de très nombreuses fois copiée, imitée, détournée et on la retrouve derrière de nombreuses images d’art, de publicité, de cinéma.

 

Commenter cet article

super_boulette 12/05/2014 17:10

superbe site :)

Articles récents

Hébergé par Overblog